L’art de la table et ses secrets

, publié le 7 novembre 2018

 Ce n’est pas tous les jours que l’on s’attable autour d’un repas comprenant plusieurs services et que nous devons nous questionner sur les couverts. Pour un souper entre amis ou avec la famille, très souvent l’important est d’être ensemble et de partager un bon repas. Généralement, peu d’importance est accordée au code de conduite à table que l’on appelle l’étiquette. Bien entendu, plus jeune, nos parents nous ont tous déjà dit : « on ne met pas les coudes sur la table, ne parle pas la bouche pleine » et autre directive du genre.

Le temps des fêtes cogne déjà à nos portes et c’est bien sûr un moment où les sorties, les soupers et les réceptions se multiplient. Vous aurez donc prochainement plusieurs occasions où vous serez parfois l’invité, mais également parfois l’hôte de la soirée. Dans tous les cas, il est important de maîtriser l’art de la table et de savoir quelques règles pour une réception en société réussie et sans faux pas.

Comment dresser une table?

Une table bien mise est tout aussi jolie que pratique. L’art de la table a ses secrets et il est bien sûr facile de s’y perdre ou de le voir comme un art difficile à maîtriser. Il y a en fait une logique bien facile à appliquer pour l’ordre de présentation et d’utilisation des verres et des couverts.

Voici quelques astuces et règles fondamentales de l’art de la table :

Les assiettes

  • Mettre une assiette de présentation, qu’on enlève ensuite pour l’heure du dessert.
  • Superposez sur celle-ci l’assiette du plat principal, celle pour l’entrée et celle du dessert.
  • N’empilez jamais plus que 3 assiettes (entrée, plat principal et dessert).
  • Disposez les assiettes à 2 cm du bord de la table et gardez un espace d’au moins 30 à 40 cm entre chaque assiette.

Les couverts

  • Pour les couverts, le couteau va à droite, les fourchettes se placent à gauche. La cuillère à soupe se place à côté du couteau, vers l’extérieur.
  • Les couverts sont disposés en fonction de l’ordre dans lequel ils seront utilisés, de l’extérieur vers l’intérieur (les plus éloignés de l’assiette seront donc les premiers à utiliser) et le côté tranchant du couteau doit être dirigé vers l’assiette.
  • Les cuillères et fourchettes à dessert peuvent aussi être mises sur la table. On les place alors à l’avant et contre l’assiette, à côté des verres.

Les verres

  • Les verres sont à disposer à droite, en ordre décroissant de grandeur, dans l’ordre suivant en partant de la gauche : eau, vin rouge, vin blanc.
  • Si l’espace est restreint, demandez à vos invités s’ils préfèrent le vin rouge ou le blanc pour éviter de placer deux verres sur la table.
  • Si vous devez servir au dessert un vin différent, une liqueur, ou un champagne, apportez seulement les verres au moment de servir le dessert.

Les serviettes

  • La serviette est disposée sur l’assiette le midi et sur le côté, à gauche, pour le souper.
  • Si vous servez un souper élégant, optez pour des serviettes en tissus et non en papier.

Le pain et le beurre

  • On place le pain dans une petite assiette ou une corbeille, en haut et à gauche de l’assiette principale.
  • Choisissez des petits pains ronds ou carrés, ou encore une baguette finement tranchée. Ne posez jamais le pain sur la table sans l’avoir coupé.
  • Une serviette peut aussi être placée sur le panier à pain, si nécessaire.
  • Pour ce qui est du beurrier, il est placé à gauche au-dessus de l’assiette principale avec une petite assiette et un petit couteau individuel.
  • Si votre table à manger est petite, déposez la corbeille à pain non loin sur une desserte ou un buffet.

Bien entendu, il faut prendre le tout à la légère et appliquer les règles qui nous conviennent ! Amusez-vous à dresser la table différemment, mais sans jamais se prendre la tête ! Vous avez maintenant tout le savoir nécessaire pour la prochaine fois que vous recevrez votre patron ou vous beaux-parents bourgeois à la maison, ou que vous irez dans un grand restaurant. Maintenant que l’art de dresser une table n’a plus de secret pour vous, voici quelques rappels concernant le comportement et le savoir-être lors d’une réception plus chic ou formelle ! Rappelons-nous qu’on n’a qu’une seule chance de faire une première bonne impression!

Connaissez-vous les bonnes manières?

  • On ne met pas les coudes sur la table
  • Pour le vin, on verse maximum 140 ml (5 oz) par verre
  • On ne parle pas la bouche pleine
  • On ne coupe pas la salade
  • On ne souffle pas sur la soupe
  • On tient les verres de vin et de champagne par le pied
  • Lorsqu’on a terminé de manger, on dépose les couverts dans l’assiette, jamais sur la table.
  • On ne met aucun objet sur la table, incluant clés, téléphones et surtout, on ne texte pas !

Un peu d’histoire: l’étiquette et son origine

Depuis toujours, il existe des règles qui nous permettent de savoir comment se comporter en société et ainsi faciliter les relations entre les individus. Ces règles portent aussi plusieurs noms tels que le savoir-vivre, les bonnes manières, la bienséance ou encore, l’étiquette. L’origine du mot et du concept qui l’entoure nous vient en fait du savoir-vivre à la française. Plus précisément, de la cour de Louis XIV qui consistait en une sorte de rituel, de formalité. C’est par contre dans le milieu des années 80 que le mouvement ne s’apparente plus juste à la royauté et aux nobles et se modernise avec la mode BCBG (bon chic, bon genre). Aujourd’hui, que l’on soit bourgeois ou pas, maîtriser l’art de la table est un atout qui saura certainement faire la différence et agrémenter vos réceptions !

Partager

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Vous pourriez aussi aimer